Écrire avec de vrais mots!

Écrire avec de vrais mots!

Vrais?  Oui vrais… des mots que nous prononçons « pour de vrai » quand nous parlons ensemble! Des mots qui proviennent du plus profond de notre cœur, de notre vécu, de notre culture, de notre langue natale…

Premièrement, il faut encourager les gens à écrire plutôt qu’à traduire… Écrire pour que de nouvelles expressions, de nouveaux mots et de nouvelles images puissent naître dans nos cœurs et nous toucher profondément.   Les concepts bibliques demeurent les mêmes, mais les façons de les expliquer et de les décrire peuvent s’inspirer de notre réalité actuelle. Comme Jésus l’a fait en paraboles pour que les gens de son époque le comprennent,  nous pouvons reprendre ces mêmes thèmes et les rendre accessibles par des chants qui nous parlent aujourd’hui…  Et pour y parvenir, nous devons délaisser le langage religieux pour écrire dans nos mots ce que nous voulons dire à Dieu.  Je veux lui parler comme un enfant qui se réjouit ou qui s’attriste dans la simplicité de mon cœur. Je veux lui chanter une louange qui soit vraie, qui soit crue, qui soit sans détour…

Je veux être franche envers Dieu, mais aussi envers tous les autres qui m’écoutent.  Je ne veux pas avoir besoin de traîner le dictionnaire du jargon chrétien lorsque des amis entendent mes chansons. 

Et cela demande aussi de la flexibilité et de l’ouverture pour les croyants habitués de consommer la louange dans une certaine forme confortable et traditionnelle. J’en suis consciente et c’est pour cela que ce billet ne s’adresse pas seulement à ceux qui écrivent ou aspirent à écrire, mais aussi à tous ceux qui y participent!

Il y a de plus en plus d’auteurs qui sont portés par ce vent de  fraîcheur et c’est une joie de me joindre à eux, de me faire « challenger » par leur composition et d’y apporter ma contribution…serez-vous des nôtres?

« Seigneur mon Dieu, je te louerai de tout mon cœur, je t’apporterai mon hommage pour toujours. » Psaumes 86 :12

Pour vous abonner à notre blogue et à nos lettres de nouvelles, veuillez inscrire votre adresse de courriel au bas de la page.

Laissez-nous vos commentaires
0:00
0:00